Zones d’ombre: Des financements conséquents pour lancer les projets de développement

Publié le : mercredi, 07 avril 2021 11:48   Lu : 7 fois
Zones d’ombre: Des financements conséquents pour lancer les projets de développement

TLEMCEN - Le conseiller du président de la République chargé des zones d’ombres, Brahim Merad a indiqué mardi à Tlemcen que des enveloppes financières conséquentes seront dégagées au titre de l’année 2021 pour réaliser tous les projets de développement des zones d’ombre à travers le territoire national.

L’année 2020 a enregistré le lancement du programme de développement des zones d’ombres sans enveloppes financières réservées à ces zones cependant "on a réussi à mobiliser un montant de l’ordre de 206 milliards de dinars sur un total de 480 milliards de dinars de besoins exprimés par les wilayas" a précisé Brahim Merad.

Cette année, a-t-il poursuivi, on part avec des enveloppes conséquentes dans différents secteurs.

Pour les PCD (Plans communaux de développement), une enveloppe de 100 milliards de dinars a été octroyée aux wilayas dont 50% et plus seront alloués aux zones d’ombre qui ont été longtemps laissés pour comptes.

Par ailleurs, au titre du programme national d’aménagement urbain, un montant de 20 milliards de dinars a été réservé tandis que le programme des chemins de wilayas a bénéficié de 40 milliards de dinars en plus des autres fonds de l’Etat tels que le fonds de l’eau , le Haut-commissariat de développement des steppes et divers secteurs vont tous réserver des montants à injecter dans des projets de développement des zones d’ombre, en rappelant que le président de la République suit de près l’avancement et la réalisation de tous les projets inscrits dans ce cadre.


Lire aussi: Merad: investir dans les composantes du développement rural


Sur tous les projets financés à travers le pays , 43% sont déjà achevés et le reste des projets vont à un rythme soutenu et vont probablement être achevés d’ici la fin de l’année , a ajouté Brahim Merad  qui a souligné suite à sa visite qui l’a mené à travers quatre Dairas de la wilaya de Tlemcen en l’occurrence Sidi Djilali , Beni Snous ,Mansourah et Ain Tellout que le premier constat est "qu’il y a une prise en charge convenable de tous les projets inscrits et qui ont nettement contribué à l’amélioration des conditions de vie des localités et des villages visités tels que Boughaddou , Tenkial et Ouled Abdeslam à Sidi Djilali et Dar Ayad , Ouled Moussa et diar laarab à Beni snous outre Tighezza  à Ain ghoraba et enfin Ouled Salah , Ain nehala à Ain Tellout" .

Ces villages et localités ont en effet bénéficié de plusieurs projets tels que la réhabilitation de salles de soins, de stades de proximité, de revêtement des chemins de communaux plus le raccordement aux différents réseaux d’électricités, de gaz et autres.

M. Merad a indiqué que tous les moyens ont été réunis pour améliorer le cadre de vie des citoyens et actuellement il faudrait les exploiter pour relancer l’économie locale en encourageant les jeunes à investir grâce notamment aux multiples dispositifs d’aide de l’état.

Le conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre poursuivra mercredi sa visite aux Dairas de Nedroma , Ghazaouet, Bab el Assa et Marsa Ben M’hidi pour s’enquérir des projets réalisés ou en cours de réalisation dans les zones d’ombres.

 

Zones d’ombre: Des financements conséquents pour lancer les projets de développement
  Publié le : mercredi, 07 avril 2021 11:48     Catégorie : Régions     Lu : 7 foi (s)   Partagez