Développer les grandes villes d'Algérie pour en faire des pôles économiques

Publié le : mercredi, 03 novembre 2021 09:01   Lu : 135 fois
Développer les grandes villes d'Algérie pour en faire des pôles économiques

CONSTANTINE - Les universitaires participant à un colloque international sur "Les petites et moyennes villes, quel avenir dans le cadre de l'urbanisation et de la mondialisation" ont appelé mardi à Oum El Bouaghi au développement des grandes villes afin d'en faire des mégalopoles urbaines susceptibles de booster le développement économique en Algérie.

Ahmed Bousmaha, président du colloque, organisé à l’université Larbi Ben M'hidi d'Oum El Bouaghi, a estimé dans son intervention intitulée "Dynamique des villes et évolution du système urbain en Algérie" que les grandes villes ou les mégalopoles urbaines d'Algérie, comme Constantine, Annaba et Oran, "ne sont pas parachevées", appelant à leur développement et à en faire des pôles qui boostent le mouvement économique et la locomotive du développement.

M. Bousmaha a, dans ce sens, indiqué, que "la réalisation d'infrastructures aux normes internationales, les aéroports et les hôpitaux notamment en plus du développement du tourisme et des divers secteurs agricoles et commerciaux, constituent des facteurs de développement de ces villes et un moyen pour leur élévation au rang des grandes villes du monde".

L'intervenant au cours de la rencontre a précisé que l'Etat algérien, à travers la politique adoptée dans ce contexte et dans l’objectif d'atteindre un équilibre dans le réseau urbain, "œuvre à développer les petites et moyennes villes afin de les mettre à niveau en diversifiant les zones de services, en les dotant de divers équipements et administrations et en soutenant leur décollage commercial".

De son côté, Fathi Chaffai de l'université de Tunis a abordé, lors de son intervention par visioconférence, "le rôle des services publics dans la croissance des relations entre les villes-Centres des wilayas- exemple de la ville de Médenine (Tunisie)", soulignant le développement de la ville tunisienne de Médenine à travers l'histoire et l'extension de son champ géographique et urbain, en plus de l'évolution de ses fonctions et de ses services.

Dans ce contexte, l’universitaire tunisien a évoqué la relation de la ville de Médenine avec les villes urbaines limitrophes et la concurrence qui existe entre elles, en plus de l'impact que cette ville a sur les régions voisines dans les domaines de la santé et de l'éducation, notamment.


Lire aussi: Nécessaire renforcement du caractère prospectif des outils d'urbanisme


Les travaux de ce colloque international ont été marqués par nombre d'interventions inhérentes notamment aux thèmes "La dynamique de l’installation de la population et l'émergence d'un niveau inférieur de l’armature urbaine au tell tunisien" de Hamza Ayari de l'université de Tunis et "Larbaa Nath Irathen, genèse et développement d'une petite ville en haute montagne de Kabylie", de Aziz Lallague de l’université d’Oum El Bouaghi et "La problématique de la planification des villes algériennes, quelles leçons en tirer ?", de Mohamed Cherif Addad de la même université.

A noter que les travaux de ce colloque se poursuivent demain, mercredi, avec au programme des communications qui seront données par des professeurs de plusieurs universités nationales abordant notamment le rôle des petites et moyennes villes et leurs fonctions.

Développer les grandes villes d'Algérie pour en faire des pôles économiques
  Publié le : mercredi, 03 novembre 2021 09:01     Catégorie : Régions     Lu : 135 foi (s)   Partagez