Lutte anti-cancer à Annaba: des appareils de haute technologie pour un centre référent

Publié le : lundi, 28 décembre 2020 14:32   Lu : 10 fois
Lutte anti-cancer à Annaba: des appareils de haute technologie pour un centre référent

ANNABA - Le Centre anti-cancer (CAC) d’Annaba a été renforcé, en 2020 par l’acquisition d’appareils médicaux de haute technologie, réceptionnés dans le cadre d'un programme de grande envergure visant à en faire un centre référent dans le traitement des malades du cancer, en plus d’apporter l’accompagnement technique nécessaire à des centres similaires limitrophes,  indiquent les  cadres de cette structure sanitaire.

"L'Etat a alloué plus de 6 millions d'euros pour pourvoir ce Centre en appareils médicaux de haute facture et d’une grande précision dans le traitement par radiothérapie en vue de soigner les types de cancer les plus répandus en Algérie, à savoir le cancer du sein, de la prostate, du colon et du nasopharynx", précise à l’APS, Abdeslam Brihmat, physicien médical en chef au CAC de Annaba.

Selon M. Brihmat, les appareils réceptionnés devraient être installés et mis en service "au cours du premier trimestre de l'année 2021", dont un système d'imagerie échographique CLARITY (imagerie des tissus mous) utilisé notamment dans le traitement par radiothérapie du cancer de la prostate.

D’une grande précision de recalage des images, ce système permet de cibler les tumeurs sans endommager les cellules et les organes sains.

Le CAC a également réceptionné une panoplie stéréotaxique, une technique de très grande précision permettant de délivrer de très fortes doses de radiations lors d’un traitement par radiothérapie en un nombre très réduit de séances (3 à 5 voire moins), des Lasers LAP utilisés dans le traitement du cancer de la peau, du col de l'utérus et des tumeurs cérébrales, explique le même spécialiste en physique médicale.

Une solution complète de curiethérapie HDR à base d’iridium et une solution complète d’imagerie surfacique vision RT, destinées au traitement du cancer du sein et les tumeurs cérébrales notamment figurent, en outre, parmi les équipements de haute technologie réceptionnés par le CAC.

 

Solution de stockage et gestion électronique des dossiers patients

 

La livraison, par ailleurs, d’une solution de stockage des dossiers des patients de type PACS (un serveur d’images) en vue de stocker en toute sécurité les dossiers et imageries médicales des malades, ainsi que des licences supplémentaires pour le système d’information oncologique, permettront une gestion électronique des dossiers des patients pour un meilleur suivi du traitement des patients et l’évolution de leur état de santé en temps réel, atténuant parallèlement certains frais grâce à une gestion rationnelle et moderne des dossiers.

En réceptionnant ces appareils et systèmes de dernière génération, le CAC d'Annaba amorce ainsi une "nouvelle étape en matière de dépistage, de diagnostic précis et de traitement de plusieurs types de cancers, tels les tumeurs cérébrales, le cancer cutané et le cancer des tissus mous", précise, à ce propos, l’équipe médicale du Centre.

Dans ce contexte, cette structure sanitaire bénéficiera ultérieurement de l'expérience canadienne en matière de traitement du cancer, dans le cadre d'un accord de coopération conclu avec le Centre anti-cancer d’Ottawa (Canada) en vue de maîtriser l’usage de ces technologies novatrices dans le traitement de ces types de cancer.

La crise sanitaire induite par la pandémie de la Covid-19, a toutefois mis momentanément un frein à cet accord, après un début d’échange d'expérience prometteur dans ce domaine entre les équipes médicales algérienne et canadienne, indiquent des responsables du CAC de Annaba, faisant savoir que la reprise du transfert d'expérience est attendue pour l'année 2021.

D’autre part, le Centre devra également procéder à la prise en charge des patients par la médecine nucléaire, en particulier ceux atteints d'un cancer de la thyroïde, à la faveur de l’aménagement de cinq (5) salles de radiothérapie à l’iode radioactif au niveau du service de médecine nucléaire.

La prise en charge des malades concernés sera effective au sein de ce service "dès que le Centre anti-cancer se verra délivrer une autorisation préalable par le Commissariat à l'énergie atomique (COMENA)", note-t-on.


Lire aussi: Centre anti-cancer de Annaba: Recours à des technologies novatrices en radiothérapie


Le service de médecine nucléaire permettra ainsi au CAC de Annaba de traiter les patients ayant développé un cancer de la thyroïde et de réduire les délais d'attente pour les rendez-vous médicaux qui peuvent aller au-delà de huit (8) mois actuellement dans la région Est du pays, relève-t-on.

Selon des spécialistes du service d'oncologie, en dépit des efforts importants consentis pour traiter les malades du cancer, le dépistage précoce demeure l'un des défis majeurs que le CAC de Annaba s'efforce de remporter en initiant des actions de sensibilisation en direction des citoyens.

Comptabilisant plus de 1.200 nouveaux cas de cancer par an, le Centre a effectué au cours de l'année 2019 plus de 18.000 prestations (soins et suivi) au niveau de l’hôpital de jour, en plus de 1 388 hospitalisations, souligne-t-on.

Ces statistiques font également état de la prise en charge de 18.186 malades au cours des huit (8) premiers mois de l'année 2020, soit 18 nouveaux cas par mois.

Le Centre anti-cancer de Annaba a également procédé à l’accompagnement du personnel médical des centres de lutte contre le cancer des wilayas d’El Oued et Bechar en vue de maîtriser les nouvelles technologies, en particulier la technologie tridimensionnelle, dans le cadre d’un programme de coopération, explique-t-on.

Dans un autre registre, en vue de concrétiser une autonomie de gestion et de financement, le Centre aspire également prendre en considération la gestion de certaines activités secondaires mais néanmoins nécessaires à son bon fonctionnement, comme la restauration, l‘hygiène, le transport et le transfert des patients qui entravent parfois, selon certains praticiens, les efforts du personnel médical exerçant en son sein.

Dans un souci de conjuguer les efforts déployés pour équiper et aménager le CAC de Annaba, les services de la wilaya œuvrent, pour leur part, en coopération avec les associations des malades du cancer, à garantir un soutien social aux patients et leurs familles à travers la création de "Dar El Amel", destinée à accueillir et héberger dans des conditions décentes les proches des patients issus de wilayas éloignées.

Excepté quelques finitions à parfaire, cette structure à caractère social est actuellement en voie d’achèvement pour recevoir les familles des malades du cancer, soulignent les services de la wilaya.

Lutte anti-cancer à Annaba: des appareils de haute technologie pour un centre référent
  Publié le : lundi, 28 décembre 2020 14:32     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 10 foi (s)   Partagez