Cancer : Acquisition de 7 nouveaux accélérateurs en 2022

Publié le : mardi, 05 octobre 2021 18:46   Lu : 22 fois

ALGER- Le directeur général des services de santé au ministère de la Santé, Pr. Ilyes Rahal a fait état, mardi à Alger, de l'acquisition en 2022 de sept (07) nouveaux accélérateurs de particules.

Intervenant lors d'une journée de formation au profit des journalistes à l'occasion d'octobre rose pour la lutte contre le cancer du sein, Pr. Rahal a précisé que "sur les 07 accélérateurs à acquérir prochainement dans le cadre du Fonds national de lutte contre le cancer, deux (02) seront installés à proximité de l'Etablissements hospitalier public (EHP) de Rouiba (Alger Est) et du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Hassani Assad de Béni Messouss".

Ces équipements viennent renforcer le Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) et le Centre anti-cancer (CAC de Blida, qui n'arrivent plus à satisfaire la demande au niveau de la région Centre.

Le même responsable s'est félicité de la décision du ministère de la Santé de récupérer le Fonds national de lutte contre le cancer, créé en 2012 et "très faiblement utilisé", pour l'acquisition des médicaments innovants et l'entretien des accélérateurs installés ces dernières années au niveau des CAC, l'aménagement et l'équipement des services de chirurgie spécialisés et de l'unité de transplantation de moelle osseuse à l'hôpital d'Oran.

Une enveloppe de 350 mds DA a été allouée à l'achat de nouveaux accélérateurs, 03 mds DA pour l'acquisition de médicaments, 1.5 mds DA pour équiper les services de chirurgie et 02 mds DA pour la maintenance des équipements de radiothérapie, a-t-il précisé.

Outre la réactivation du Fonds national de lutte contre le cancer, le directeur général des services de santé a cité, entre autres mesures décidées par la tutelle, l'installation de la Commission nationale du cancer pour assurer la poursuites des activités après l'échéance du Plan national de lutte contre le cancer (2015-2020) et le lancement d'une plateforme de gestion et d'organisation des rendez-vous de radiothérapie à travers le territoire national.

Les malades du cancer ont galéré ces derniers mois pour obtenir un rendez-vous en radiothérapie suite à la panne de plusieurs accélérateurs, non réparés à temps du fait de la propagation du Coronavirus. Le ministère s'attelle, selon Pr. Rahal, à remédier à la situation le plu rapidement possible.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Pr. Abderrahmane Benbouzid, a fait savoir que des patients, dont l'état requiert une prise en charge en radiothérapie, ont été orientés vers des wilayas du Sud disposant de CAC, déplorant le refus de la plupart de ces patients de cette mesure en dépit du fait que l'opération soit organisée en collaboration avec les associations d'aides aux cancéreux pour l'hébergement et en coordination avec le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale pour le transport.

Préconisant la rationalisation des CAC selon la densité démographique de chaque région, le ministre a fait état de "leur mauvaise exploitation" dans certaines wilayas, notamment celles à densité démographique très faible. "Des centres sont totalement vides au moment où d'autres font face à une très forte pression en raison d'une répartition non judicieuse", a-t-il déploré.

Cancer : Acquisition de 7 nouveaux accélérateurs en 2022
  Publié le : mardi, 05 octobre 2021 18:46     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 22 foi (s)   Partagez