UNESCO: présentation de l'expérience algérienne dans l'accès à l'éducation en période de pandémie

Publié le : jeudi, 11 novembre 2021 20:12   Lu : 2 fois
UNESCO: présentation de l'expérience algérienne dans l'accès à l'éducation en période de pandémie

PARIS - Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed, a présenté, jeudi à Paris, lors de la Conférence générale de L'Organisation internationale pour l'Education, la Science et la Culture (Unesco), l'expérience de l'Algérie en matière d'accès à l'Education pour les élèves en cette période marquée par la pandémie de Covid-19.

Selon un communiqué du ministère de l'Education nationale, M. Belabed, qui préside la Commission nationale algérienne de l'éducation, des sciences et de la culture, a évoqué, lors de la séance-débat de la politique générale de la 41e session de la Conférence générale de l'UNESCO, la déclaration de l'Algérie qui a mis en lumière les retombées de cette pandémie sur le secteur de l'Education, à l'instar des autres pays du monde.

Selon le ministre, la crise sanitaire a entraîné "la réorganisation de la scolarité à même de garantir le droit à l'éducation et à l'enseignement en respectant les mesures sanitaires en vigueur", ce qui a permis à l'Algérie d"'accéder au monde de l'enseignement numérique et au développement de l'enseignement à distance".

Le premier responsable du secteur de l'Education en Algérie a rappelé, dans ce sens, que "plusieurs plateformes avaient été développées en vue de l'accès à des cours, tous niveaux confondus, en sus de la création d'une chaîne de télévision spécialisée et l'adoption de l'enseignement hybride dans les établissements de l'enseignement supérieur".

A cet effet, M. Belabed a adressé ses remerciements aux enseignants pour leurs efforts considérables consentis afin de garantir "l'accès à la scolarité des élèves en dépit des pressions et des complications imposées par la pandémie sur le secteur depuis son apparition".

Le ministre a évoqué, dans un contexte lié, l'opération de vaccination contre le Covid-19 au profit des fonctionnaires du secteur de l'Education en prévision du coup d'envoi de l'année scolaire (2021-2022), et ce, dans le cadre de la stratégie nationale mise en place en application des instructions du président de la République et parallèlement à l'opération de production locale du vaccin anti-covid19 "Coronavac".

Après avoir rappelé les avancées réalisées par l'Algérie en matière de scolarité au profit de tous les enfants sans distinction aucune à travers la consécration de l'obligation et la gratuité de l'enseignement énoncées dans la Constitution, le ministre a évoqué le plan d'action du Gouvernement qui vise "l'amélioration de la qualité d'enseignement à travers l'introduction de réformes pédagogiques profondes".

Dans ce cadre, il a rappelé que dans le but de "renforcer le capital humain en revalorisant ses différentes composantes", une école nationale de mathématiques et une école nationale d'intelligence artificielle ont été créées avec la rentrée scolaire de l'année en cours.

Il a souligné également "l'intérêt accordé par l'Etat à l'éducation inclusive, en améliorant les mécanismes de prise en charge des enfants à besoins spécifiques", ainsi une école nationale supérieure a été créée pour former des enseignants spécialisés dans l'éducation des autistes, et une école nationale supérieure a été créée pour former des enseignants spécialisés dans l'éducation des sourds-muets.

Concernant la formation des ressources humaines qualifiées et de qualité, le ministre a indiqué que l'Algérie a adopté une stratégie visant à "renforcer les spécialités compatibles avec les options d'investissement", outre "la promotion de l'enseignement professionnel en introduisant de nouveaux concepts et en le réorganisant".

Par ailleurs, M. Belabed a réitéré l'engagement de l'Algérie à réaliser le quatrième objectif dans le cadre de l'Agenda 2030, en application de la feuille de route établie pour le système national d'éducation et de formation, notamment le rapport national volontaire de l'Algérie qui a été présenté au Forum de haut niveau du Conseil économique et social à New York le 16 juillet 2019.

L'Algérie a été classée première aux niveaux africain et arabe en 2019 dans le classement "Indice de développement durable".

Le ministre a également affirmé l'engagement de l'Algérie à continuer ses plans visant à parachever l'Agenda 2030 pour le développement durable et mettre en œuvre l'Agenda 2063 de l'Afrique dans le domaine de l'éducation, en "intégrant les objectifs de développement durable dans les programmes éducatifs".

Lors de son intervention, M. Belabed a tenu, à mettre l'accent sur les efforts déployés par l'Algérie dans la prise en charge des réfugiés et des demandeurs d'asile sur son territoire, en "les intégrant dans la société à travers la préservation de leur droit à la formation, à l'éducation et à l'enseignement".

Enfin, il a appelé l'organisation à continuer de soutenir les efforts nationaux "pour réduire les formes d'inégalité, parvenir à un développement durable, et promouvoir la coopération scientifique commune au niveau régional et international", en vue de "réduire les écarts dans la connaissance et le numérique entre le Nord et le Sud", soulignant "la détermination de l'Algérie à continuer à travailler dans cette direction".

UNESCO: présentation de l'expérience algérienne dans l'accès à l'éducation en période de pandémie
  Publié le : jeudi, 11 novembre 2021 20:12     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 2 foi (s)   Partagez