Blida-BAC/BEM: des résultats reflètant l'efficacité du programme de réinsertion des détenus.

Publié le : mercredi, 28 juillet 2021 12:00   Lu : 8 fois
Blida-BAC/BEM: des résultats reflètant l'efficacité du programme de réinsertion des détenus.

BLIDA - L'Etablissement de rééducation et de réhabilitation de la wilaya de Blida a enregistré, cette année, un taux de réussite élevé aux examens du baccalauréat et du BEM, ce qui reflète l'efficacité du programme de réinsertion des détenus des établissements pénitentiaires adopté par l'Etat, a souligné le directeur de l'établissement, Abdelmalek Belouache.

Cette année, les résidents de cet établissement pénitentiaire ont obtenu des résultats scolaires "très honorables", le taux de réussite au baccalauréat étant de 87%, a déclaré à l'APS M. Belouache, précisant que sur les 82 détenus de cet établissement ayant passé cet examen, dont cinq femmes, 69 sont parvenus à réaliser leur rêve en décrochant cet examen.

Par ailleurs, un taux de réussite de 65% a été enregistré à l'examen du BEM qui a vu la participation de 85 détenus.

De même que 64 %  des détenus de cet établissement pénitentiaire ont été admis à l'examen d'entrée à l'Université de la formation continue (UFC), précise le responsable.

Ces résultats, dont l'administration pénitentiaire est fière, ont été réalisés grâce à l'accompagnent psychologique et pédagogique assuré par cette dernière aux détenus candidats depuis le début la saison scolaire.

Dans ce sens, il a évoqué le rôle du service de réinsertion relevant de cet établissement pénitentiaire dans la sensibilisation des détenus à adhérer au programme de réinsertion qui leur offre plusieurs choix pour exploiter leur période de peine, soit en choisissant de poursuivre le parcours scolaire ou en adhérant aux classes de la formation professionnelle pour apprendre un métier qui les aiderait à accéder au monde du travail à leur sortie de prison.

Dans le but de faire connaître à ces prisonniers les différents programmes de formation, le même responsable affirme que le contenu de ces programmes est diffusé régulièrement sur les écrans télé à l'intérieur l'établissement, en sus de la remise de dépliants lors de l'entrée en prison, ajoutant que la plupart des prisonniers adhérent à ce programme, étant le seul moyen de les faire sortir de l'état d'esprit qu'ils vivent du fait de la restriction de leurs libertés et de leur éloignement de leurs familles.

Le même responsable a fait savoir que l'Administration tient à réunir toutes les conditions appropriés aux prisonniers s'apprêtant à passer les examens du Baccalauréat et du Brevet d'enseignement moyen (BEM), en leur donnant la possibilité d'effectuer une révision collective à l'intérieur de la bibliothèque, en sus des leçons qui leur sont dispensées en classes ordinaires sous la supervision d'enseignants des différentes matières, ajoutant que le volume horaire que passent les prisonniers à étudier, varie de huit à dix heures quotidiennement.

Selon M. Belouache, les bons résultats réalisés cette année s'expliquent également par la conjugaison des efforts de l'administration pénitentiaire avec tous ses partenaires des deux ministères de l'Education et de la Formation professionnelle et de l'Office national de l'enseignement et de la formation à distance (ONEFD) qui tient, au début de chaque saison scolaire, à fournir et à distribuer des CD-ROM aux prisonniers concernés , contenant différentes programmes et ouvrages éducatifs.

 

Quête d'un nouveau départ

 

Les différents prisonniers de l'Etablissement de réinsertion de Blida ayant réussi les examens du Bac et du BEM de cette année, ont été unanimes à affirmer que leur forte volonté qu'ils ont puisée soit du milieu familial ou des responsables de cette prison , a constitué un important motif, en vue de réaliser le succès.

S'entretenant avec l'APS, une bachelière âgée de 40 ans, a affirmé que le soutien moral que sa famille lui a apportée, notamment ses parents, a constitué un forte motivation pour refaire cette expérience qu'elle a déjà eu à passer avec son entrée en prison mais elle y a échoué, ajoutant que toutes les cinq prisonnières ayant pris part à l'examen ont réussi à le décrocher.

Une autre prisonnière, âgée de 24 ans, a exprimé sa joie d'avoir obtenu le Baccalauréat avec une moyenne de 13,02, et d'avoir bénéficié en parallèle d'une grâce présidentielle et d'une réduction de la sentence à deux ans de prison.

Etant la plus jeune des candidates ayant participé à cette épreuve, cette pensionnaire a indiqué que cette expérience l'a aidé à surmonter l'état psychologique dans lequel elle était au jour de son entrée en prison et lui a redonné espoir pour rêver de devenir journaliste.

Un autre pensionnaire a salué la réunion des conditions et la mobilisation des moyens par l'administration pénitentiaire en fournissant les différents livres et références durant l'année scolaire, en sus de l'organisation des activités culturelles et sportives, auxquels vient s'ajouter la bonne relation fondée sur le respect entre pensionnaires, enseignants et gardiens.

Entre autres candidats inscrits au programme de réhabilitation, figure un pensionnaire quadragénaire qui a choisi de poursuivre ses études en dépit de sa condamnation à perpétuité.

Approché par l'APS, ce pensionnaire qui a passé neuf ans de prison, a indiqué qu'il avait choisi de poursuivre ses études après sa première année en prison qu'il a qualifiée de "la plus délicate au sein de ce milieu carcéral", au cours de laquelle il a essayé de s'adapter à sa nouvelle vie grâce à l'accompagnement des spécialistes psychologues, a-t-il dit.

Estimant que la joie et la fierté de sa mère c'est le plus beau cadeau qu'il a obtenu après avoir remporté le BEM, le pensionnaire a exprimé son intention et sa persistance de poursuivre ses études afin d'obtenir le Baccalauréat.

En dépit de leurs différents objectifs et ambitions, les pensionnaires lauréats du Baccalauréat et du BEM n'aspirent qu'à se lancer dans une vie meilleure après leur sortie de la prison.

Blida-BAC/BEM: des résultats reflètant l'efficacité du programme de réinsertion des détenus.
  Publié le : mercredi, 28 juillet 2021 12:00     Catégorie : Société     Lu : 8 foi (s)   Partagez