Nécessité de poursuivre les opérations de solidarité avec les sinistrés

Publié le : dimanche, 15 août 2021 18:18   Lu : 17 fois
Nécessité de poursuivre les opérations de solidarité avec les sinistrés

ALGER - L'Observatoire de veille pour les droits de l'Homme et les causes justes a appelé dimanche à l'impératif de poursuivre les opérations de solidarité et de prise en charge des sinistrés, suite aux feux de forêts déclenchés dans plusieurs wilayas, en vue de sauver la faune et la flore et les biens des citoyens, a indiqué l'instance dans un rapport.

Dans un rapport établi à la lumière de sa participation à une caravane de solidarité au profit des sinistrés à Tizi Ouzou, l'Observatoire a relevé que les feux de forêts enregistrés avaient provoqué "d'importantes pertes humaines et matérielles", d'où l'impératif aujourd'hui d'une prise en charge continue au niveau des villages touchés.

Sillonnant les villages d'Aït El-Kaïd, Aït Khelifa, Ouadhias, Tamda, Aït Bouaddou, Cheurfa et autres, les membres de l'Observatoire ont déploré les dégâts en termes d'oliviers et caroubiers, mais également les pertes en termes de richesse animalière.

Des maisons entières ont brûlé et des toits ou des parties d'autres maisons détruits provoquant une coupure du courant électrique et du réseau internet, précise le rapport, relevant "une détresse psychologique" chez les sinistrés, particulièrement les enfants, inquiets quant au devenir de la prochaine rentrée scolaire.

Lors de leur présence dans la région, ajoute le rapport, les membres de l'observatoire ont constaté que "des incendies étaient toujours en cours dans différentes régions, contre lesquels un avion bombardier d'eau était déployé, appuyé par les agents de la Protection civile, en sus du soutien des jeunes volontaires dans les opérations d'extinction des feux de forêts", soulignant à ce propos "la maitrise de la plupart des feux".


Lire aussi: Jijel: 100 tonnes d’aides du CRA pour les sinistrés


Les mêmes membres ont exprimé leur préoccupation quant aux séquelles de ces feux de forêts qui ravagent plusieurs wilayas et "impactent négativement l'environnement", affirmant que l'intégrité de l'environnement "fait partie des droits de l'homme car étant étroitement liée à d'autres droits".

A cette occasion, l'observatoire a préconisé une série de recommandations en direction des autorités concernées à l'effet de fournir des logements et d'indemniser les familles sinistrées, de trouver des mécanismes permettant un retour à la vie normale et de mettre en place un programme spécial pour faire face aux problèmes environnementaux et à la pollution induite par la catastrophe.

Il a en outre dénoncé le crime odieux dont a été victime le jeune Djamel Bensmail, soulignant qu'il "s'agit d'une atteinte au droit à la vie et à un procès juste et d'une violation des lois nationales et internationales, avant d'estimer que "l'unité de l'Algérie et son indépendance sont une ligne rouge à ne pas franchir".

Media

Nécessité de poursuivre les opérations de solidarité avec les sinistrés
  Publié le : dimanche, 15 août 2021 18:18     Catégorie : Société     Lu : 17 foi (s)   Partagez