Algérie-France: projet de jumelage sur l'insertion des handicapés dans le milieu du travail

Publié le : dimanche, 23 avril 2017 17:47   Lu : 54 fois
Algérie-France: projet de jumelage sur l'insertion des handicapés dans le milieu du travail
APS PHOTOS © 2017

ALGER - Un projet de jumelage entre le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et le ministère français du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, sur l'insertion des personnes handicapées en milieu du travail, a été lancé dimanche à Alger dans le cadre du programme d'appui à la mise en œuvre de l'Accord d'association avec l'Union Européenne (P3A).

Il s'agit d'un projet d'appui au renforcement des capacités du ministère de la Solidarité nationale dans sa stratégie globale pour favoriser l'insertion de cette catégorie vulnérable, d'une durée de 24 mois, financé par l'Union Européenne d'un montant de 1,2 million d'Euro, dans le cadre du Programme d'appui P3A, selon les organisateurs.

A cette occasion, la ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem, a souligné que l'insertion professionnelle des personnes handicapées fait l'objet d'une "attention particulière" du gouvernement visant à développer leur autonomie et leur capacité, estimant que ce jumelage représente une opportunité pour "innover et partager les connaissances" sur la question du handicap.

Mme. Meslem a révélé que "plus de 60 centres d'aide par le travail et fermes pédagogiques ont été déjà créés par les associations activant dans le domaine du handicap, accompagnées et subventionnées en partie par l'Etat, les collectivités territoriales et les organismes de la sécurité sociale, conformément aux dispositions du décret exécutif 08-02 du 2 janvier 2008.

Elle a réaffirmé l'engagement de l'Etat à développer et promouvoir l'emploi des personnes handicapées, rappelant la mise en place d'un arsenal législatif et réglementaire relatif à la protection et la promotion de cette frange tant sur le plan économique et social.

Dans ce cadre, l'Algérie a exprimé sa volonté de "renforcer la mise en œuvre de ces lois et l'amélioration de leur impact social, en ayant recours aux programmes de coopération internationale, à l'exemple du Programme d'Appui à l'Accord d'Association avec l'UE (P3A), dans lequel s'inscrit ce projet de jumelage", a-t-elle dit.

Pour sa part, le directeur de la coopération avec l'UE et les institutions européennes au ministère des Affaires Etrangères, Ali Mokrani, a indiqué que la tenue d'une telle rencontre qui "traite d'une thématique sociale importante qui vient s'ajouter aux multiples actions de coopération engagées avec l'UE et ses Etats membres".

M. Mokrani a estimé que cette rencontre constitue "une opportunité permettant un échange d'expériences européenne et algérienne en la matière favorisant un transfert d'expertises et de connaissances dans le domaine de l'intégration de cette catégorie de personnes dans la vie active". Elle permet également "un partage de la stratégie algérienne avec l'expérience de l'UE au titre de sa stratégie de 2011 et avec celle de la France qui assure le rôle de chef de projet", a-t-il ajouté. 

"L'approche inclusive du gouvernement qui ne marginalise aucune catégorie sociale et le développement économique et harmonieux du pays ainsi que la protection sociale universelle et les mécanismes de prise en charge des personnes vulnérables, sont autant de garanties accordées aux handicapés, a-t-il affirmé 

Il a ajouté que la réalisation des Objectifs de développement du Millénaire (OMD) et du choix de l'Algérie parmi les 50 pays modèles pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD), sont "un témoignage de l'effectivité d'une telle approche inclusive".

De son côté, le chef de délégation de l'Union Européenne en Algérie, l'ambassadeur John O'rourke, a indiqué que ce projet "s'inscrit dans le cadre d'une large coopération entre l'UE et l'Algérie pour appuyer la croissance de l'emploi en ciblant ce collectif vulnérable, avec des actions spécifiques", soulignant par ailleurs que l'Algérie "se distingue de ses  voisins d'Afriques du Nord par une législation avancée".

D'autre part, l'ambassadeur de la France en Algérie, Bernard Emié, a mis l'accent sur l'importance du lancement de ce jumelage qui montre "la grande préoccupation de l'Algérie" pour cette catégorie, assurant que l'insertion professionnelle des personnes handicapées est "une cause majeur" pour les pays de l'Europe et des pays de la Méditerranée.

 

 

Algérie-France: projet de jumelage sur l'insertion des handicapés dans le milieu du travail
  Publié le : dimanche, 23 avril 2017 17:47     Catégorie : Société     Lu : 54 foi (s)   Partagez