La réhabilitation du sport scolaire est une nécessité impérieuse  

Publié le : mercredi, 04 juillet 2018 09:48   Lu : 5 fois
La réhabilitation du sport scolaire est une nécessité impérieuse  

AIN DEFLA- Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Hattab, a mis l’accent, mardi à Aïn Defla, sur la nécessité de la réhabilitation du sport scolaire, affirmant que l’école constitue un "vivier" de jeunes talents à même de percer à l’avenir s’ils bénéficient de l’intérêt et de l’encadrement nécessaires.

"Il est absolument nécessaire de réhabiliter le sport scolaire si on veut aller de l’avant et avoir une place parmi le gotha des nations développées en matière de performances dans le domaine sportif", a indiqué le ministre qui inaugurait le centre de loisirs et de détente à la cité Choual de Aïn Defla (dénommé à l’occasion cité du 19 mars 1962) dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

M.Hattab a soutenu que le secteur de l’éducation s'avère " incontournable" dans la recherche de jeunes talents dans le domaine sportif, relevant l’importance de la coordination des efforts entres les secteurs de l’éducation et de la jeunesse et des sports en vue d’atteindre pareil objectif.

Tout en observant que "jusqu’à 14 ans, le jeune est sur les bancs de l’école", il a appelé à la mise à profit de ce laps de temps pour mener un travail de proximité consistant à déceler les jeunes talents.

"Il est clair que le véritable investissement est celui qui prend comme point de mire les jeunes talents", a-t-il observé, mettant en exergue l’importance de la mise à la disposition de cette catégorie de tous les moyens susceptibles de lui permettre de progresser et de se perfectionner.

L’encouragement de la pratique sportive à travers les cités populaires peut également permettre la découverte de jeunes talents, a fait remarquer le ministre, mettant en avant les qualités de ceux chargés de mener à bien cette mission.

"A la lumière des explications qui m’ont été données, il ressort que la wilaya de Aïn Defla compte 268 aires de jeux de proximité en gazon synthétique, en béton poreux ou en tuf. Si chaque aire de jeu pouvait faire ressortir un talent par discipline, imaginez ce que sera le résultat à l’échelle national", s’est interrogé le ministre.

Auparavant, le ministre de la jeunesse et des sports a donné à partir du chef-lieu de wilaya le coup d’envoi du plan bleu mis en place au profit de 950 jeunes et enfants lesquels se rendront par vagues successives vers nombre de wilaya côtières.


Lire aussi: Jeunes talents: création de classes sport-études dans les établissements scolaires


Il a, à l’occasion, invité les responsables de la direction de la jeunesse et des sports (DJS) à mettre en place tous les moyens susceptibles d’assurer la réussite de l’opération, observant que le passage de bonnes vacances ne peut qu’être bénéfique aux enfants, contribuant à les aider à bien récupérer de la fatigue accumulée une année durant.

Dans la commune d’El Attac, le ministre a procédé à l’inauguration d’une salle omnisports baptisée à l’occasion au nom du défunt moudjahid Boukhnifer Abdelkader.

Sur place, il a donné le coup d’envoi d’un tournoi national pour jeunes (cadets et juniors) de tennis de table auquel 12 wilaya prennent part, récompensant à l’occasion un certain nombre de champions locaux versés dans la discipline.

A El Abadai, M.Hattab a mis en service le stade communal lequel a fait l’objet d’aménagement et de revêtement en gazon synthétique, avant de suivre un exposé sur la situation des stades communaux à travers la wilaya.

Il a aussi procédé à la distribution d’un matériel sportif pédagogique servant à l’entrainement des enfants au sein des clubs sportifs, les exhortant à se surpasser et à suivre les conseils de leurs encadreurs pour gravir les échelons.

A Rouina, le ministre a inauguré une salle omnisports baptisée à l’occasion au nom du défunt moudjahid Habbas Mohamed, dit Noureddine, avant de procéder à l’inauguration d’une piscine semi-olympique baptisée au nom du martyr Rabah Benabbes, dit Madani.

Dans la commune de Bourached, le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports a donné le coup d’envoi de l’aménagement et du revêtement en gazon synthétique du stade communal.

Notant que la pose de gazon est devenue une "véritable industrie", il a appelé à la généralisation du gazon naturel, observant que cette démarche est devenue une "nécessité" par les temps qui courent.


Lire aussi: Sport scolaire: "La Fédération n'a pas accordé d'importance aux championnats du Monde"


Au quartier Khiat du chef-lieu de wilaya, le ministre a mis en service le stade de proximité qui y est implanté, invitant les responsables locaux de son secteur à généraliser ce genre d’aires susceptibles de permettre aux jeunes de faire exploser leurs talents.

Au stade Abdelkader Khéllal ayant fait l’objet de la pose de gazon synthétique, le ministre a donné le coup d’envoi du mini-mondial de football, avant de récompenser un jeune champion en athlétisme (1500 m).

Dans la commune de Khémis Miliana, le ministre s’est notamment rendu au complexe sportif de la ville comptant un stade, un centre de récupération et de relaxation ainsi qu’une piscine semi-olympique.

Il a invité les responsables de cette structure à l’exploiter de manière optimale, observant que cet état de fait est susceptible d’épargner aux équipes locales les déplacemens à l’étranger dans le cadre de leurs stages de préparation.

En fin d’après-midi, le ministre s’est rendu à Djendel où il procédé à la mise en service du stade communal ayant fait l’objet d’une opération d’aménagement et de revêtement en gazon synthétique.

La réhabilitation du sport scolaire est une nécessité impérieuse  
  Publié le : mercredi, 04 juillet 2018 09:48     Catégorie : Sport     Lu : 5 foi (s)   Partagez